Travailler en couple

Travailler en couple

5 | 423 Consultations

Travailler avec son partenaire, avantageux ou néfaste pour le couple ? Les avis sont partagés. Il semblerait qu’il suffise de respecter certaines règles pour que tout se passe bien… Alors quels sont les avantages et les inconvénients de cette constellation particulière ? Comment parvenir à travailler ensemble sans encombres ? D’ailleurs, la situation de confinement actuelle oblige de nombreux couples à faire du télétravail, ce qui représente pour eux souvent un nouveau défi. Les managers de notre Club travaillent en couple depuis très longtemps, vous trouverez une mini-interview en fin d’article. 

 

Avantages et inconvénients

Lorsque l’on s’aime, passer la majorité de la journée ensemble et affronter les difficultés inhérentes à la vie professionnelle peut être passionnant et bénéfique pour le couple. Être sur la même longueur d’ondes, décrypter en tandem les défis et les enjeux qui se présentent, être le meilleur confident pour l’autre, etc. peut s’avérer être très stimulant. Toutefois un sentiment de frustration peut aussi rapidement apparaitre. Pour certains, le travail en couple devient en effet vite étouffant. Le comportement d’un des conjoints peut être « perturbé » en présence de l’autre et ce dernier peut se retrouver limité dans ses actions. Cette limitation l’empêchera sans aucun doute de s’épanouir. Par ailleurs les problèmes intimes du couple peuvent affecter rapidement la vie professionnelle (contrôles, scènes de jalousie,  etc.) et vice et versa : partager sans limite les problèmes professionnels peut affecter la vie privée…

 

Quelques clés pour réussir

Pour réussir à travailler avec son conjoint ou sa conjointe efficacement, il est primordial de respecter certaines règles élémentaires. S’assurer que les responsabilités de chaque personne soient clairement définies: les fonctions et horaires de chacun, les prises de décision, l’organisation familiale. On peut par  exemple dresser une liste des comportements à adopter : rester discret sur sa vie privée (et éviter ainsi les commentaires désagréables des collègues), se faire mutuellement confiance, reconnaître les compétences de l’autre, ne pas rentrer en compétition avec lui.  Certains favoriseront des espaces de travail communs (même pièce), d’autres préfèreront des espaces de travail séparés. 

 

Coronavirus et travail en couple « contraint »

La pandémie actuelle et le confinement obligent certains couples en activité à faire du télétravail. En plus de la présence des enfants, les conjoints se retrouvent dans une situation insolite qui induit  de se découvrir sous un autre angle, de tester sa moitié dans un contexte particulier, de découvrir des aspects de sa personnalité insoupçonnés. Est-ce alors l’occasion de faire le point sur sa vie de couple, de mettre un peu de piment dans sa vie intime, voire de s’adonner à des jeux crapuleux pendant les pauses ?… Ou bien au contraire, la situation ne risque-t-elle pas de devenir rapidement étouffante au point de rejeter catégoriquement l’idée de travailler dans le futur avec son conjoint ?

 

Interview de notre Management

(Nos managers travaillent dans la même pièce et sont assis non loin l’un de l’autre ;-)

Depuis quand travaillez-vous ensemble ? A mi-temps de 2000 à 2008, à plein temps depuis fin 2008

Comment avez-vous vécu votre première journée de travail en tandem ? C’était palpitant et harmonieux à la fois ! Nous avions le sentiment de vivre un nouveau départ.

Après tant d’années, qu’est-ce qui s’est amélioré ou au contraire détérioré ? Presque rien n’a changé. Nous apprécions toujours autant de travailler ensemble et nous réjouissons de chaque nouvelle journée de travail. C’est épatant de travailler ensemble, de se sentir proches de ses collaborateurs et d’atteindre des objectifs communs ensemble.

Avez-vous dès le début installé des règles et si oui lesquelles ?  Non, pas vraiment de règles - nous avons uniquement défini clairement nos tâches respectives.

Lorsque vous êtes à la maison, parlez-vous du travail ? Oui, très souvent. Nous nous retrouvons régulièrement autour de l’îlot central de la cuisine pour travailler…  Nous ne le ressentons absolument pas comme un fardeau. Nous adorons notre travail, c’est un peu comme une passion commune.

Avec du recul, diriez-vous que ce travail en couple a renforcé, voire enrichi votre relation ? Oui, c’est très enrichissant  d’avoir ce projet commun et de construire et réussir quelque chose ensemble.

Le travail conjoint vous a-t-il permis de découvrir de nouveaux  aspects de la personnalité de l’autre que vous ne soupçonniez pas ?  Nous connaissions déjà nos qualités et nos défauts avant de nous lancer dans l’aventure du Club-50plus et avons même réussi à les exploiter de manière positive ;-).

Recommanderiez-vous aux autres de travailler en couple ?. Oui, à condition que les deux partenaires aient réellement envie de se compléter, d’être sur un pied d’égalité, sans dicter constamment à l’autre ce qu’il doit faire ou de chercher à s’immiscer dans ses affaires. Il s’agit de « se compléter » au sens propre du terme.

Après ces années de travail conjoint, pourriez-vous imaginer travailler chacun séparément : intégrer chacun une nouvelle équipe dans un environnement différent ?  Oui, sur le principe mais uniquement « en cas d’urgence » ;-). Notre travail nous tient énormément à cœur.

 

Et vous, avez-vous été, ou êtes-vous dans cette situation? Dans le cas contraire, est-ce quelque chose que vous pourriez envisager ou pas du tout ? Vos témoignages nous intéressent !

 

Photo © Adobe – Auteur : Elnur

Betty_Nelly, 19.03.2020

AMELIE97
1 | 20.03.2020 07:10

Merci Betty-Nelly pour cet article très intéressant, du fait que l'argumentation se complète d'un exemple qui nous concerne tous. Il est indubitable que nous nous sentons très proches de l'équipe administrative et rédactionnelle du club50+. Et cela vient de la passion avec laquelle vous faites votre métier et que le couple de managers lui-même vit, partage et insuffle cette passion.
J'ai lu les témoignages de Choupette, de Candice, de Rosalie ; j'ai trouvé tout à fait enviable, admirable, enrichissant pour le reste de la vie et la personnalité et l'harmonie intérieure et familiale, leur enthousiasme, voire leur exaltation d'avoir été si solidaires, complémentaires, si proches, si aimantes dans leur univers professionnel partagé avec leur conjoint.

Personnellement, je n'ai connu que la discorde dans le couple de mes parents pour le temps où ils travaillaient côte à côte. Je suis très indépendante dans mon travail et je n'ai jamais aimé le travail en équipe, ni même à deux. J'aime décider seule, organiser seule, regrouper autour de moi mais seule à le faire. Je pense que je pourrais parfaitement m'adapter au télé-travail.

choupette56
3 | 19.03.2020 16:27

Nous avons aussi travailler en couple en temps qu'indépendants.
Avant de nous connaître, nous avions déjà tous les deux eu notre entreprise.

Nous étions tous les deux dans une période de reconstruction de nos vies et de recréer quelque chose ensemble c'est fait tout naturellement. Nous n'avons pas vraiment posé de règles au départ. Cela aussi c'est fait tout seul. Lorsqu'on connait les qualités de l'autre, il suffit de le (la) laisser les mettre en exergue et de prendre le gouvernail dans le domaine où l'on est plus doué.
Nous faisions les foires et marchés, au début : une seule tournée, puis une deuxième. Lorsque nous avons eu chacun notre tournée et que nous déballions sur le même marchés mais à 2 endroits différents, il y en avait toujours un des deux qui abandonnait son poste pour aller voir l'autre et ce plusieurs fois dans la matinée ou la journée.

Il est décédé sur le marché et j'ai donc dû continuer toute seule.

Avant cette expérience, j'avais déjà connu le travail "en couple", si l'on peut dire, puisque je me suis associée avec un de mes frères. J'avais 23 ans et lui 19. Là par contre nous avions décider des responsabilités de l'un et de l'autre avant le démarage et nous nous y sommes toujours tenus. Dans notre domaine, nous pouvions toujours demander à l'autre ce qu'il en pensait, mais gardions la main sur la décision.
Là encore cela c'est toujours passé sans problème, ni de savoir si l'un travaillait plus que l'autre. Si l'un avait besoin de plus que l'autre financièrement à une période ou inversement et nous ne faisions même pas de récapitulatifs en fin d'année.
Nous avons travaillé comme cela pendant 12 ans, puis avons commencé à avoir des idées différentes. Il souhaitait ce que moi je ne souhaitais pas, n'ayant pas la même vie. Malgré cela, il n'y a jamais eu d'enguellade. Nous avons vendu et pris chacun notre chemin.

Avec ces 2 expériences, je peux dire que si c'était à refaire, je recommencerai.

lisa172
1 | 19.03.2020 13:25

Bonjour à tutti
Pour un empire , je n'aurais pas voulu : j'ai eu deux exemples .par ordre mes parents , mon père , trop bon , pour avoir la paix se taisait .Maman voulait toujours avoir raison .........
Chez les parents d'une amie , voisins qui exerçaient un dur métier,c'était également la discorde permanente , je n'aurais pas supporté de faire le troisième couple...

De l'air que diantre§§§§§

Candice34
3 | 19.03.2020 12:56

Bonjour betty Kelly
Pendant 25 ans j ' ai eu un face à face avec mon époux dans notre travail.
Nous nous étions associés pour créer ensemble une imprimerie dans le midi ..
Lui s' occuper de l' atelier( 40 personnes) et moi de l' administratif. Nous respections chacun nos rôles dans l' entreprise..
Nous avions deux jeune enfants ...et dès que nous fermions les portes de l ' entreprise ...nous ne parlions plus travail. ( le week-end nous attendions le lundi.)
Nos enfants et notre couple était une priorité..
J ai eu le bonheur de travailler plus tard avec mes 2 fils ..nous avions respecté les mêmes priorités.
Je suis veuve depuis 12 ans...les premières années étaient pesantes par son absence...
Aujourd'hui, je suis très heureuse d' avoir partagé sa passion qui était l' imprimerie et ce partage au quotidien.
Un regard suffisait pour nous comprendre.....
Je voulais vous dire que nous prenions 1 semaine tous les ans pour nous retrouver tous les deux dans un pays lointain..
La période été était destinée aux vacances en famille.
Bonne journée à vous.
Candice 34

rosalie39
4 | 19.03.2020 11:56

Bonjour Betty Nelly

J'ai travaillé pendant 30 années dans la même société que mon mari, nous avions les même collègues et la même hiérarchie, passionné par son travail, nous partagions ses ouvrages avec les enfants (il était concepteur ouvrages d'art). Nous allions ensemble au travail, nous avions pendant les premières années de la vie de nos enfants adapté nos horaires pour que ceux ci soient le moins possible en garderie. Cela n'a jamais posé de problème à notre couple, au contraire, la fierté de savoir ce que chacun de nous deux faisaient nous rapprochait.
Puis la maladie a arrêté ce tandem, tant dans la vie qu'au travail. Et pour me reconstruire, je n'arrivai pas à d'une part aller au travail sans penser à lui et d'autre part les collègues ne me considéraient plus que comme une veuve.
J'ai donc décidé de quitter cette société et suis allée travailler à 100 km de mon ancien lieu. Ce fut très bénéfique.
Aujourd'hui, je pense que même si le couple peut sans problème travailler ensemble, il y a plus encore de partage, la rupture ou le décès est par contre bien plus difficile à vivre.
Cet article tombe à un moment où beaucoup de couples vont travailler ensemble dans un environnement confiné, je leur souhaite de pouvoir vivre ces moments difficiles avec harmonie.
Portez vous bien, et à bientôt à tous pour les futures rencontres.......

carole80
1 | 19.03.2020 11:50

Bonjour,

Pardon Nelly je n'ai pas tout lu :/ Je n'ai lu que le titre .

Travailler ensemble ? Pouah .....non et non ! J'ai connu ça et je n'ai vraiment pas aimé mais je n'avais pas le choix . D'ailleurs quand j'y repense ça m'électrise ! C'était comme si je n'avais plus de jardin secret à moi et que Monsieur allait et venait dans ce jardin pour tout écraser moi y compris !

Quelle horrreur ! Pourquoi j'ai cliqué sur ce blog ? :/