Groupes régionaux : témoignages

Groupes régionaux : témoignages

13 | 1171 Consultations

L’animateur d’un groupe régional est chargé d’organiser des rencontres permettant à nos membres de se rencontrer dans la « vraie vie ». Cette semaine, nous vous invitons à lire le témoignage de quelques-uns d’entre eux. 

 

 

Groupe de Paris

« Les membres s'inscrivent aux sorties que j'organise et ne viennent pas toujours au rdv !” 2 ou 3 viennent tout de même et il y a aussi des amis et amis d'amis, hommes et femmes, cela permet de faire connaitre votre site ! Une anecdote : Un dimanche soir j'ai organisé une soirée « un verre et des rencontres » vers 20h45 dans un bar d'hôtel**** vers la Porte Maillot. On était un petit groupe âgé de 55 à 67 ans et je cherchais dans le hall de l'hôtel les retardataires.... Il y avait une dame qui demandait au réceptionniste ou se déroule la soirée, je suis arrivé juste à ce moment et lui ai indiqué notre table. À ce moment arrive un monsieur âgé avec une canne, il se dirige lentement vers la réception et le personnel me dit « le monsieur je pense qu’il est avec vous » j’ai cru que c'était un client de l’hôtel et lui réponds que non; Et bien si celui-ci s'est dirigé vers notre table car il m’avait reconnu : « C 'est ici la soirée du Club50 ? » Je suis allé chercher un siège et il s'est joint à nous en nous racontant qu’ il était à la maison de retraite non médicalisée à 5 minutes à pieds et que malgré ses 94 ans,  il cherchait une dame pour sortir et ++ si affinités… À la fin du pot il ne se gênait pas pour faire la bise, pour dire au revoir aux dames et leur dire à bientôt... La situation était drôle vu l'écart d'âge, la morale de l’histoire c’est que si on est en bonne santé il n y a pas d'âge pour aimer ! ».

Un grand merci à notre animateur Monsieur_Eric pour ce témoignage ! 

 

Groupe de Surgères

 « J'ai organisé en juin 2016 et en juin cette année des rencontres du vendredi au lundi avec hébergement. J'organise également de temps en temps des repas entre membres de la région. Pour les repas, cela se passe chez moi ou au resto. On se retrouve à 5, 6 ou 7 personnes, soit un resto ou chacun paie sa part et là je ne m'occupe de pas grand-chose ou on se retrouve à la maison et chacun amène un quelque chose. Pour ces repas je n'ai pas de dates précises. Pour d’autres rencontres, c'est beaucoup plus compliqué. Je m'y prends à l'avance mais il est difficile de faire bouger les gens. Ceux qui viennent ne sont pas spécialement de ma région mais plutôt des gens du chat. Donc avec beaucoup de route à faire. Je loue un gite pas très loin de chez moi et cette année c'était un mobil home au camping de ma commune. En juin 2018, nous étions 10. Nous étions 4 à dormir chez moi (les couples) et 6 au mobil home. Nous n'avons pas pu faire ce que j'avais prévu car ce sont tous des grands enfants qui sont tellement heureux de se retrouver que les nuits sont courtes ;-) On s'amuse beaucoup, papote et se couche vers 4 heures du matin. Tout le monde est arrivé chez moi le vendredi. Puis départ au camping dans l'après-midi après soirée sur la terrasse chez moi. On a refait le monde comme de bien entendu, on raconte des blagues, fait des petits jeux. Tout le monde participe. Enfin certains plus que d'autres. Le samedi il était prévu une grande balade le long de l'estuaire et cela s'est terminé par un pique-nique pas très loin de la maison. On a joué à la pétanque, fait plein de photos, raconté encore des bêtises et bien rigolé. Le soir on a fait un barbecue sur la terrasse et après un karaoké, un clubiste avait apporté son matériel. On a chanté jusqu'à plus de 3 heures du matin. Le dimanche a été plus relax. On a terminé le repas de midi à 19h30. Puis on a fait une éclade (spécialité charentaise de moules). Le soir on a commencé le repas à minuit passé. Le lundi certains sont partis le matin et les autres l'après-midi. (photos sur le forum amitié à "rencontre Surgères 2018".)  Dans ma galerie vous verrez aussi des photos de la rencontre "éclade" de juin 2016. Ça se passe toujours très bien mais c'est vrai qu'au départ, je dis : on ne parle ni de religions, ni de politique et pas de viande saoule !. Même si ces longs WE sont très durs à organiser, je vois tout le monde tellement heureux de ces rencontres que je continuerai tant que je pourrai. ».

Un grand merci à notre animatrice choupette56 pour son témoignage !

 

Pour ma part, en attendant qu’un membre reprenne le groupe régional de Caen, j’ai organisé un déjeuner le 25.08.18 dans l’espoir de réunir au moins une vingtaine de personnes. Au final, nous n’étions que 5 personnes. Nous avons néanmoins passé un très bon moment et je pense sincèrement que les membres qui ont fait connaissance se reverront, ce qui est très positif ! Il est fort dommage que certains membres inscrits ne viennent pas et ne prennent même pas la peine de le signaler, c’est un manque de respect envers l’animateur qui se démène pour organiser ces rencontres.  

 

Si vous souhaitez rejoindre un de nos groupes, inscrivez-vous ici.

 

Photo © Fotolia – Auteur : oneinchpunch

Betty_Nelly, 30.08.2018

choupette56
0 | 02.09.2018 13:12

Malheureusement Betty je constate une fois de plus qu'il est difficile de faire bouger le monde. Peu de réponses, pourtant il ne faut pas longtemps pour mettre un petit mot.

Bon dimancehe

choupette56
4 | 30.08.2018 10:03

Merci Bridge, et n'oublies pas que si tu reviens faire un tour dans la région bordelaise, il n'y a que 160kms jusqu'à Surgères, (sortie d'autoroute à 23 kms seulement de chez moi) et que tu peux aussi venir participer aux rencontres avec chéri chéri ! Je serai très heureuse aussi de faire ta connaissance et tu le sais.
Bisous Brdge !

bridge33
3 | 30.08.2018 09:39

magnifique témoignage de Monsieur-Eric et une morale digne d’être publiée!MERCI
choupette56 que je ne connais que part sa photo de profil et quelquefois ses interventions reflete tout a fait son témoignage,dame pétillante,toujours de bonne humeur ,respectueuse,etc etc et donne envie de connaitre réellement.
je souhaite longue vie a ses 2 groupes et bravo pour leurs engagements .